L’arrivée, jeudi, d’une mission médicale chinoise à Ouagadougou, dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus (COVID-19) est un « moment fort », a déclaré l’ambassadeur de Chine au Burkina Faso Li Jian qui a accueilli les experts chinois à l’aéroport.

« C’est un moment fort pour nos relations bilatérales avec l’arrivée de cette mission médicale dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 », a souligné le diplomate chinois, indiquant que cette mission répond à l’appel du président du Burkina Faso.

L’ambassadeur a rassuré que cette mission a été bien préparée avant le départ : « L’équipe est composée de toutes les spécialistes pour couvrir tous les domaines », notamment les cas graves de la maladie.

La mission qui va séjourner deux semaines a également apporté du matériel.

La responsable de la délégation Liu Jun a expliqué que La Chine a accumulé beaucoup d’expériences dans la lutte contre la maladie à coronavirus. « Nous allons partager cette expérience avec nos amis burkinabè. Je voudrai qu’à travers cela nous puissions renforcer les capacités des burkinabè pour être mieux armés et affronter la maladie », a-t-elle dit.

« C’est une mission qui a été décidée au niveau présidentiel. La Chine est venue nous prêter main forte car elle a l’expérience. Il y a des spécialistes qui constituent l’équipe et aussi la médecine traditionnelle. Ils vont nous appuyer sur le terrain », a déclaré la ministre de la Santé Claudine Lougué.

La représentante de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Burkina Faso Dr Alimata Diarra-Nama s’est réjouie de l’arrivée de cette mission au Burkina Faso. « C’est une bonne chose. Le gouvernement burkinabè a bénéficié de l’appui du gouvernement chinois. L’expérience chinoise est reconnue internationalement », a-t-elle indiqué.

L’OMS apprécie l’arrivée de cette mission et demande à l’équipe burkinabè de profiter de cette mission, a-t-elle dit.

La représentante de l’OMS a aussi indiqué que « l’OMS était préoccupée du nombre de décès liée au COVID-19 au Burkina Faso par rapport à la prise en charge ».

A ce jour, le Burkina Faso compte 542 cas de COVID-19 dont 32 décès et 226 guérisons

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here